Barbie d’hier à aujourd’hui : De l’icône des petites filles à la satire cinématographique

14 août 2023
Poupée Barbie

Le 9 mars 1959 marque un tournant dans l’industrie du jouet. Barbie est présentée à la New York Toy Fair. Conçue par Ruth Handler, la co-fondatrice de Mattel, cette poupée arborant un maillot de bain rayé noir et blanc et une queue de cheval blonde se distingue de tout ce qui existait jusqu’alors. Malgré les scepticismes initiaux des acheteurs, Barbie se vend par millions, établissant un nouvel étalon pour les jouets pour enfants. [©Mattel]

Barbie : Le reflet de la société

Les amies de Barbie

Avec le temps, Barbie n’a pas simplement été un jouet ; elle est devenue un reflet de la société :

  • Christie, introduite au milieu des années 1960, a été une étape importante dans la diversité des poupées, mettant en lumière la question de l’égalité raciale.
  • 1967 voit l’arrivée de la Barbie Twiggy, première poupée célébrant une icône de la mode. Elle symbolise l’intersection de la culture pop et de la mode.
  • 1985 : Barbie brise les stéréotypes de genre en devenant une femme d’affaires. Elle révolutionne la représentation de la femme dans le monde du jouet, prouvant qu’elle peut être autant une meneuse qu’une fashionista.
  • Depuis 1992, Barbie se présente à chaque élection présidentielle, reflétant l’importance croissante des femmes en politique.

Barbie au cinéma : Au-delà du jouet

Barbie le film
@ Mattel

Greta Gerwig a osé apporter Barbie sur grand écran, la plaçant au cœur d’une satire qui joue avec des notions socioculturelles profondes. Ce film, au-delà de son aspect ludique, interroge les valeurs, les stéréotypes et les perceptions contemporaines du féminisme et du patriarcat.

Caricature, perception et marketing…

Dans le paysage cinématographique contemporain, les frontières entre satire et réalité peuvent souvent devenir floues. Le film « Barbie » en est un parfait exemple. En tant que caricature, il tend un miroir grossissant sur des sujets délicats tels que le patriarcat et le féminisme. Toutefois, il est naturel que certains spectateurs perçoivent le film au premier degré, le prenant littéralement plutôt que de saisir son intention satirique.

Cette ambiguïté, qu’elle soit intentionnelle ou non, est un outil puissant de marketing. En permettant à chaque spectateur de projeter ses propres convictions et interprétations sur le film, les créateurs assurent une large gamme de réponses émotionnelles, garantissant une plus grande visibilité et des débats autour de l’œuvre. Cette stratégie, loin de prendre position ou de risquer des controverses majeures, offre un terrain fertile pour toutes les interprétations, ce qui la rend sans risque tout en générant une attention considérable.

Barbie : Symbole intemporel dans un climat sociétal en questionnement

logo de barbie
@ Mattel

Depuis sa création, Barbie est devenue bien plus qu’une simple poupée ; elle est un symbole, évoquant des souvenirs d’enfance, des idéaux de beauté, des aspirations et parfois des controverses pour des générations de personnes à travers le monde. Dans le contexte actuel, où les tensions entre les genres semblent exacerbées et où les débats sur l’égalité des sexes dominent la scène publique, un film sur Barbie prend une signification particulièrement poignante.

Pour beaucoup, la poupée représente une norme, un idéal, voire un stéréotype, mais pour d’autres, elle incarne une évolution, un changement, une aspiration. En abordant ces thèmes sensibles à travers l’icône de Barbie, le film parvient à toucher une corde sensible, offrant à la fois une nostalgie pour le passé et une réflexion sur les défis présents et futurs. Ce mélange d’émotions familières et actuelles pourrait bien être la recette du succès retentissant du film à l’ère moderne.

Des controverses inattendues

Le film n’a pas été sans controverse, notamment à cause d’une carte du monde dessinée de manière enfantine. Cette carte, rappelant la « ligne en neuf traits » revendiquée par la Chine, a ravivé des tensions géopolitiques. Tandis que certains accusent Hollywood de complaisance envers la Chine afin de pénétrer le marché, d’autres pays, comme le Vietnam, ont réagi de manière plus tranchée, entraînant des censures et des boycotts.

Un phénomène intemporel

Barbie a transcendé son rôle initial de simple poupée pour devenir un phénomène mondial, touchant à la fois la pop culture, la mode, la politique et même le cinéma. Son adaptation et sa pertinence constantes à travers les époques montrent sa capacité unique à capturer l’essence des moments culturels, des attentes sociales et des tendances dominantes. Chaque incarnation, chaque nouvelle version et chaque représentation de Barbie offrent une perspective sur la période dans laquelle elle émerge, faisant d’elle une icône intemporelle qui continue d’inspirer et d’interroger.

Chris L

Je vous partage des articles autour du cinéma, des séries et des sujets qui m'attirent l'œil. Retrouvez tous les articles de Boinc sur Google Actualités.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.