Tatouage au féminin : un symbole d’émancipation intergénérationnel

8 août 2023

Avez-vous remarqué l’engouement croissant des femmes pour le tatouage ces dernières années ? Pourquoi tant de femmes de tous âges arpentent-elles les salons de tatouage, brisant ainsi les stéréotypes associés à cet art ancestral ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Le tatouage, une affaire de femmes ?

Une femme dessinant un tatouage

L’évolution du tatouage au fil des siècles

Autrefois associé aux marins, aux criminels et/ou aux marginaux, le tatouage a connu une incroyable métamorphose en quelques décennies. Si auparavant il était considéré comme une marque de rébellion, aujourd’hui, il s’est transformé en un véritable moyen d’expression, notamment pour les femmes.

Le tatouage est devenu un emblème de féminité, une manière pour de nombreuses femmes de retracer leur parcours, leurs combats, leurs amours et leurs passions. Cette évolution ne s’est pas faite du jour au lendemain. Elle est le fruit d’une transformation socioculturelle et de la quête d’identité propre à notre époque.

Bien sûr, le tatouage n’a pas toujours été l’apanage des hommes car dans certaines tribus berbères, peuples polynésiens, aborigènes etc. le tatouage était autant répandu chez les hommes que chez les femmes.

C’est par contre en occident, où celui-ci était principalement réservé aux hommes et comme souligné auparavant pas des plus fréquentables aux yeux de la société.

Une démocratisation du tatouage chez les femmes

L’art du tatouage n’a pas seulement conquis les jeunes femmes en quête d’identité. Au contraire, cette pratique est désormais adoptée par des femmes de tous âges. Les salons de tatouage voient débarquer, avec étonnement parfois, des femmes matures, des sexagénaires et même des septuagénaires, toutes désireuses de marquer leur peau d’une œuvre pérenne.

La raison ? Les femmes d’aujourd’hui sont de plus en plus à l’aise avec leur corps. Elles revendiquent leur droit de le sublimer, quel que soit leur âge. Les préjugés se dissipent et les mentalités évoluent.

Tatouages féminins : les tendances et les significations

une femme de 50 ans tatouée

Les motifs phares

Parmi les motifs les plus en vogue, nous retrouvons des éléments de la nature comme les fleurs, les oiseaux ou les constellations. Le choix des motifs va au-delà de la simple esthétique : ils portent souvent en eux une histoire, une symbolique forte. Par exemple, le tatouage de rose peut symboliser l’amour, tandis que la libellule représente la transformation et l’adaptabilité.

Pour l’anecdote, même si la personne la plus âgée à s’être faite tatouer est un homme à 104 ans prénommé Jack Reynolds, Apo Whang-od est quant à elle la tatoueuse la plus âgée, 106 ans. Cette dernière est considérée comme une véritable légende !

Le choix des emplacements

La discrétion prime souvent chez les femmes qui se font tatouer à un âge plus avancé. Poignet, nuque, cheville ou encore derrière l’oreille, ces zones sont souvent privilégiées pour leur élégance et leur finesse. En revanche, pour celles qui souhaitent un tatouage plus imposant, le dos ou les côtes sont des endroits très prisés.

Par contre, lorsque vous vous faites tatouer à un âge déjà avancé, privilégiez des zones où la peau se détendra moins.

Prendre soin de son tatouage : quelques astuces

Il est impératif de bien entretenir son tatouage, surtout lorsqu’il est tout frais. Voici quelques conseils techniques pour garantir sa longévité :

  • Hydrater votre peau régulièrement : pour cela utilisez une crème hydratante spéciale pour tatouages.
  • Protégez-vous du soleil : les UV peuvent altérer la couleur du tatouage. Il est donc conseillé d’utiliser une crème solaire à indice élevé.
  • Évitez les baignades pendant les premières semaines : il est conseillé d’éviter les piscines et les baignades prolongées en mer.

Le tatouage, une liberté nouvellement acquise

Le tatouage : un acte symbolique

Comme souligné précédemment dans l’article, le tatouage féminin en occident est plutôt récent. De nos jours, se faire tatouer est devenu, pour de nombreuses femmes, un acte de libération. C’est un choix qui leur appartient et qu’elles assument pleinement, qu’elles aient 20, 50 ou 70 ans. Cette démocratisation du tatouage féminin est une belle illustration de l’évolution de la perception de la femme au sein de notre société.

À travers cet art corporel, les femmes affirment leur unicité, leur histoire et leur liberté. Une tendance qui, loin d’être éphémère, s’inscrit dans la durée et témoigne du chemin parcouru en matière d’émancipation féminine.

Élia Lutz

Blogueuse et artiste, je vous propose des articles qui mettent les femmes en lumière, avec des routines beauté, de la mode, de la culture...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.